Nos éditions

 

Le musée édite ou coédite des ouvrages en lien avec ses expositions et ses actions.

 

Une histoire de l'école – les collections s'exposent  

 

Sous la direction de Françoise Saghaar-Bessière et Paul Stouder, par Yvonne Colin Danne, Sylvie Couderc, Chantal Finet, Béatrice Martin Gérard, éd. Musée de l'Education du Val d'Oise, 2009.

Cet ouvrage donne un aperçu des collections réunies au musée de l’Éducation du Val d’Oise, des expositions et des actions culturelles régulièrement renouvelées depuis. Il est un outil pédagogique qui vient compléter l'exposition des collections, apporte des éléments de repérage dans l'évolution de l'histoire de l'Education, invite au questionnement et à la réflexion. Il témoigne du travail engagé il y a bientôt 30 ans et le poursuit, avec la même volonté de s'adresser à tous les publics, et bien sûr aux publics scolaires. L'importance de l'iconographie témoigne de la diversité des collections : documents écrits, objets, photos provenant des communes du Val d'Oise et d'Ile-de-France, paroles d'élèves et d'enseignants, invitent à se souvenir, à réfléchir, à débattre. Mieux comprendre comment s'est faite l'école que nous connaissons aujourd'hui est le premier objectif de ce catalogue d'exposition.

 

Il a été conçu par l’équipe du musée avec les contributions de l’inspection académique du Val d’Oise, du rectorat de Versailles, de l’institut universitaire de formation des maîtres de l’académie de Versailles (université de Cergy-Pontoise), de l’institut national de la recherche pédagogique (musée national de l’Éducation), de la direction de l’action culturelle du conseil général du Val d’Oise.

Cette publication du conseil général du Val d’Oise et du musée de l’Éducation du Val d’Oise est réalisée avec le soutien de la direction régionale des affaires culturelles d’Île-de-France (ministère de la culture et de la communication), de la commune de Saint-Ouen l’Aumône, de la communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise, du centre de documentation pédagogique du Val d’Oise.

 

Paroles et images d'elles

Dominique Le Tirant, éd. de l'écomusée de Fresnes, 2006.

Elles sont machinistes, agricultrices, conductrices d'engins…. Elles exercent leur métier dans des secteurs traditionnellement masculins. Elles sont hôtesses de l'air, assistantes sociales, chargées d'entretiens…, elles travaillent dans des métiers traditionnellement attribués aux femmes. Elles sont enseignantes et chargées de transmettre un ensemble de valeurs à leurs élèves… elles sont adolescentes ou jeunes adultes, elles construisent leur identité à partir des nombreux modèles fournis par leur environnement. Elles se marient et construisent l'image qui doit rester dans la mémoire des invités. Ces femmes parlent de leurs pratiques et de leur vécu quotidien. Leurs paroles sont présentées thème par thème. Chaque extrait d'entretien* est accompagné d'une analyse qui emprunte à divers champs des sciences humaines et tente de restituer la complexité des recherches liées au genre et aux relations hommes-femmes.

*Les entretiens publiés ont été réalisés par des structures muséales franciliennes (les "Neufs de Transilie). Chaque établissement a développé un thème, le musée départemental de l'Éducation celui concernant les pratiques enseignantes.

 

Je, tu, il, elles : vivre ensemble

Collectif d'auteurs, équipes du Théâtre de l'Usine, de la ville d'Eragny, et du musée, éd. musée départemental de l'Éducation, 2008.

   alt      Je, tu, il, elles vivre ensemble

 

 

Le musée départemental de l'Éducation, la compagnie Hubert Jappelle - Théâtre de l'Usine, et le service de la réussite éducative d'Éragny-sur-Oise, un groupe de collégiens de la ville abordent une question d'actualité à travers des rencontres avec le patrimoine, des pratiques artistiques, des expériences... Ils mènent, ensemble, un projet sur une année, ils le partagent avec d'autres.

 

Petite histoire du musée de l'Éducation

Paul Rivière, éd. musée départemental de l'Education, 2004.

Cette brochure se propose de retracer l'itinéraire d'une aventure pédagogique, culturelle et administrative forte d'engagements individuels. Comment remercier les premiers artisans de cette réussite ? Ils ont su nous transmettre un patrimoine qu'ils n'ont eu de cesse de préserver et d'enrichir. Si le rôle de l'association a été déterminant, celui des institutions a été décisif : ce partenariat original et innovant est à l'origine de la pérennité du musée et de son rayonnement.

Aujourd'hui, le musée départemental de l'Éducation est un lieu de recherche, de conservation, d'éducation et d'action culturelle ancré dans la réalité locale. S'intéresser aux origines de ce lieu, c'est rendre hommage à celles et à ceux qui l'ont créé, qui l'ont fait vivre. Nous avons soutenu et suivi Monsieur Rivière avec beaucoup de plaisir dans l'écriture de ce mémento : grâce à lui, le musée fixe sa mémoire et visite son histoire, démarche indispensable pour la construction de son avenir.

 

L’art, un cas d’école.

Textes de Béatrice Martin, Sandrine Morsillo, 2005.

Le devenir, les possibles, les tensions sont souvent visibles dans les œuvres de cette exposition. A regarder comme des « propositions » parfois fragmentaires ou provisoires. Comme des exercices. Pour les comprendre, peut-être faut-il les mettre en perspective dans un ensemble : l’histoire de l’art, d’autres travaux préexistants du même auteur, une biographie, une fiction, une série ou l’exposition elle-même. Les démarches de ces artistes ouvrent à une multiplicité d’hypothèses qui fait jouer les limites. Entre dessin et écriture, dessin et photographie ; l’original et la reproduction, l’éducation et l’imprévu, etc. « Le dessin est cet outil qui, hors de toute symbolique, fait décliner la réalité pour que naissent le réel et les virtualités qu’il recèle »(1). Ce qui ne va pas sans questionner les postures de maîtrise ou d’apprentissage. Le corps et l’esprit peuvent être engagés de différentes manières à l’école et au musée. Quelle(s) place(s), quel(s) rôle(s) prendra le spectateur, maître ou élève ? Il sera parfois témoin, assigné à tel ou tel un point de vue, mais aussi expérimentateur.

 

Faire école.

Jean Le Gac et Sandrine Morsillo, éd. Musée de l'Education du Val d'Oise, 2001.

Lorsque nous avons rencontré Sandrine Morsillo et les série de pages de « cahiers d'écoliers », il nous a semblé intéressant d'exposer son travail ; lors des échanges qui ont suivi, son rapport référentiel à Jean Le Gac était très présent. « Élève-maître » ? Contacté, Jean Le Gac s'est alors associé au projet d'exposition, plus encore, il a souhaité investir le lieu, pour y mener son aventure... La fille d'immigré italien et le fils de mineur manifestent dans ce travail leur attachement à l'école républicaine à laquelle ils ont emprunté. Ils disent y devoir beaucoup sans pour autant renoncer au regard critique sur une institution parfois entachée de contradictions.

 

Mémoires pour demain.

Ouvrage collectif, coordination Françoise Saghaar-Bessière, Franck Lafon, éd. Musée départemental de l'Éducation,  1999.

En écho aux monographies des instituteurs de 1889, les élèves portent un regard curieux sur ce qui les entoure. Ils écrivent, dessinent, filment, photographient, enregistrent... Les réalisations sont exposées, puis conservées comme témoignage de notre temps.

 

Géographie du Val d'Oise.

Préfacée par J.P. Lachenaud, ce livre est l'œuvre d'une équipe de pédagogues et de scientifiques : P. Rivière, S. Lesmanne, A. Forget, P. Laridan, L. Feugueur, C. Faliu. Les chapitres ont  été élaborés avec le concours du centre Météo-France de Roissy et des services départementaux et consulaires. Ed. musée départemental de l'éducation, 1994.

Comme toute géographie, ce livre est une étude physique, humaine, économique et historique. Il montre les transformations subies par le territoire depuis deux siècles, l'évolution des activités et des productions humaines, des réseaux et des moyens de communication et retrace la genèse des structures administratives du Val d'Oise.

21 chapitres : géologie - le paysage – le climat – l'eau – la démographie – population active – emploi – formation - voies de communication et transports – énergie – agriculture – forêt – chasse, pèche – commerce – commerce extérieur – industrie – artisanat – aménagement et administrations – architecture – tourisme et loisirs. Certains sujets sont traités pour la première fois au niveau départemental : la géologie, le climat, l'architecture notamment. Ce très bel ouvrage apporte une contribution essentielle à une meilleure connaissance du département.

 

Les Petits Poulbots.

Musée départemental de l'Education avec la contribution de Jean-Perrier, collectionneur. 1991.

Cet ouvrage abondamment illustré de dessins humoristiques, catalogue de l'exposition réalisée par le musée, présente la vie de Franscisque Poulbot (1879-1946) dessinateur, illustrateur, humoriste, et montre comment cet artiste aux multiples talents a inventé une image moderne de l'enfant. L'essentiel de son œuvre est ensuite abordé sous forme thématique : les premiers dessins, la Grande Guerre, l'école, Noël, les jeux d'enfants….

Des textes accompagnent chaque thème, ils permettent de replacer les dessins humoristiques dans leur contexte historique.

 

Les instituteurs de Seine & Oise,

René Crozet, préface de Mona Ozouf, éd. musée départemental de l'Éducation, 1991.

René Crozet fait revivre l'instituteur du début du XXe siècle dans son cadre quotidien, ses activités professionnelles -scolaires et extra-scolaires-, ses relations sociales..., il découvre des aspects ignorés de ce type social original que fut l'instituteur du siècle dernier. L'instituteur étudié là n'est pas l'instituteur abstrait tel qu'en lui-même la mémoire historique l'a dessiné, le portrait-robot qui souligne les traits communs et gomme les différences mais, dans une approche qui mêle la connaissance statistique et la découverte d'individualités, le maître et la maîtresse d'école tels qu'ils émergent individuellement de la collectivité des 973 instituteurs et des 716 institutrices en poste en Seine-et-Oise en 1900.

 

1789-1795 en Val d'Oise, aspects de la Révolution

Conception et réalisation musée départemental de l'Éducation avec les contributions de la Société historique de Pontoise, du Val d'Oise et du Vexin, des services Départementaux du Préinventaire et des Archives et du Musée national de l'Education, 1989.

Il n'était pas question, pour le musée départemental de l'Éducation, de prendre le relais des historiens qui, selon leurs spécialités, célèbrent avec érudition le bicentenaire de la Révolution. Toutefois, fidèle à sa vocation pédagogique, le musée se devait de répondre à la curiosité de ses visiteurs en leur présentant différents aspects de la Révolution dans notre région.

 

Centenaire de l'école publique – gratuite, laïque et obligatoire

Conception et réalisation par une équipe d'enseignants de l'École Normale et de l'Inspection Départementale de l'Éducation Nationale, le Service d'Archives du Val d'Oise, par la Conservation des Antiquités et des Objets d'Art et par le Service du pré-inventaire départemental, 1983.

Le 16 juin 1881 et le 28 mars 1882 furent promulguées les lois organiques de l'Enseignement primaire. L'exposition organisée à l'occasion du centenaire s'efforce de montrer le rôle de ces lois dans l'évolution de l'institution scolaire. Faute de moyens, nous avons, à regret, écarté l'école maternelle qui, non obligatoire, a néanmoins été organisée par Jules Ferry (décret du 27 juillet 1882). Nous avons dû, également, négliger l'enseignement spécialisé qui, à lui tout seul, constituerait la matière d'une exposition.